Mactar Dabo (Administration publique): « nous réclamons des poursuites judicaires contre Farba Ngom » | www.igfm.sn
lundi, 27 mars 2017
Accueil / ARTICLES / Actualité / Mactar Dabo (Administration publique): « nous réclamons des poursuites judicaires contre Farba Ngom »

Mactar Dabo (Administration publique): « nous réclamons des poursuites judicaires contre Farba Ngom »

Mactar Dabo (Administration publique): « nous réclamons des poursuites judicaires contre Farba Ngom »

iGFM – (Dakar) – Les cadres et employés de l’administration publique ne parviennent pas à digérer le comportement jugé outrageux du député Farba Ngom contre le préfet de Kanel Daouda Wade. Ils exigent des poursuites judiciaires et demandent au président de « boycotter Farba Ngom, quelque soit ce que le député représente pour lui ». Mactar Dabo, secrétaire général du syndicat des cadres et employés de l’administration publique l’a fait savoir sur le plateau de l’invité du 20 Heures de la Tfm.

L’incident ayant opposé le député maire d’Agnam Farba Ngom et le préfet de Kanel Daouda Wade est très mal apprécié par les cadres et employés de l’administration publique. Selon le secrétaire général du syndicat des agents de l’administration publique, le député  Farba Ngom a fait une sortie malheureuse sur le préfet de Kanel. « Nous avons la certitude que le député Ngom a tenu ces propos agressifs contre le préfet. Il a outragé l’autorité du préfet de Kanel lors de ces funérailles » a dénonce Mactar Dabo.

L’invité du 20 Heures de la Tfm et ses camarades de l’administration publique exigent des poursuites judiciaires contre Farba Ngom. « Nous demandons au président de la République de faciliter la voie judiciaire contre le député Farba Ngom. (…) Que le Procureur s’autosaisisse. Parce que le préfet a été outragé et que l’immunité parlementaire du député soit levée. Qu’il soit traduit en justice » a fait savoir Mactar Dabo, sur le plateau de l’invité du 20 heures de La Tfm. Le syndicaliste estime que Farba Ngom est coutumier des faits.

« Pour apaiser tout le monde et même pour trouver une solution au président de la République dans le cadre de la gestion des dérives de Farba Ngom, qu’on le traduise en justice » clame Mactar Dabo « pour que désormais nul n’en ignore qu’un préfet est une autorité, représentant le président de la République dans le département et celui qui s’aventure à l’outrager doit faire face à la justice ».

Il faut rappeler que l’incident qui a opposé le député Farba Ngom et le préfet de Kanél Daouda Wade s’est produit lors des funérailles dans le Fouta  du consul du Sénégal au Congo Baidy Kane.

Khalil Ibrahima SENE

 

Un commentaire

  1. on ne nous a as dit ce qu’on reproche a farba ngom

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}